Connectez-vous
Prédications 2008

Prédication : 'Il n'y a qu'un seul Dieu'

Culte du dim 14 septembre 2008 Niederbronn Les Bains
Prédication du pasteur Bruno Holcroft

Ephésiens 4 v 1-6
Je vous en supplie, donc, moi qui suis prisonnier parce que je sers le Seigneur : vous que Dieu a appelés, conduisez-vous d'une façon digne de cet appel. Soyez toujours humbles, doux et patients. Supportez-vous les uns les autres avec amour.
Efforcez-vous de maintenir l'unité que donne l'Esprit Saint par la paix qui vous lie les uns aux autres.
Il y a un seul corps et
un seul Saint-Esprit,
de même qu'il y a une seule espérance à laquelle Dieu vous a appelés.
Il y a un seul Seigneur,
une seule foi,
un seul baptême ;
il y a un seul Dieu, le Père de tous, qui règne sur tous, agit par tous et demeure en tous.


Prédication

Prédication : 'Il n'y a qu'un seul Dieu'
Chers frères et soeurs, « Il n'y a qu'un seul Dieu ! » « 
C'est le même bon Dieu pour tous ! » cette vérité est souvent avancée dans nos conversations quand nous parlons de relations entre protestants et catholiques et même quand nous parlons des différentes religions. L'idée est généreuse, elle est aussi juste. On sent le mouvement fraternel vers le Dieu paternel, il exprime que nous sommes tous frères, tous sommes unis dans une même réalité humaine, aspirant à la même chose, c'est-à-dire à vivre paisiblement, respectueusement, sereinement nos convictions religieuses. « Il n'y a qu'un Dieu » est formidablement juste pour dire qu'il ne faut pas laisser nos différends et nos différences s'avancer de telle sorte que nous puissions perdre de vue cette même condition humaine.
Oui au fond de chaque homme il y a cette aspiration à la vérité, à la sécurité, à la justice, à la paix.
Oui fondamentalement judaïsme, islam et christianisme aspirent à la paix, offrent une vision de l'harmonie entre les hommes, à la solidarité dans les épreuves, à l'élévation des valeurs qui nous orientent et nous font vivre.
Oui nous sommes de la même « pâte » humaine, nous voulons le bonheur de nos enfants, nous voulons la paix en laissant de côté les intégrismes et quand nous regardons tant et tant de familles des différentes religions l'expression « il n'y a qu'un Dieu » est formidablement juste comme expression car elle indique le caractère universel d'une aspiration profondément humaine. Continuons par conséquent à l'employer, car les religions doivent promouvoir la paix et le respect réciproque.

A présent allons plus loin. Quand nous disons ici dans cette Eglise que nous avons tous le même Dieu, le sens est alors bien différent car Paul, tout simplement, s'adresse à des chrétiens. « Nous avons tous le même Dieu » signifie alors que chacun ici est connu, appelé, recherché. Que chacun vit dans l'espérance et la confiance, que chacun est dans la vie et l'effort de la foi. Vous les catéchumènes, « Vous avez tous le même Dieu », c'est peut-être un peu étrange, un peu dérangeant car nous sommes en notre époque très marqués par l'idée « Chacun sa vie, chacun son destin, chacun fait comme il le pense bon...» « Vous avez tous le même Dieu, c'est le rappel que nous ne sommes pas des solitaires devant un seul destin personnel, mais que nous sommes solidaires pour répondre à celui qui se présente comme notre Père à tous ». Le passage du jour va encore bien plus loin, il ne mentionne pas la seule réalité du Père mais il développe : Un seul corps, Un seul Saint-Esprit, Une seule espérance, Un seul Seigneur, Une seule foi, Un seul baptême. La seule énumération de cette liste nous fait déjà comprendre qu'il s'agit d'une unité mais aussi d'un large tour d'horizon. La vérité unique de Dieu est une vaste demeure – comparez-là à une grande maison - et elle comporte l'unité d'un corps, la force qui nous met en action, le but que nous voulons atteindre, l'autorité sous laquelle nous nous plaçons, la confiance que nous mettons en quelqu'un.

Du coup, après avoir affirmé qu'il n'y a qu'un seul Dieu qui est le Père de tous, nous avons là des éléments qui nous font approfondir la question car nous circulons dans la demeure du Père. Et tout comme chez nous il y a parfois des panneaux sur les portes indiquant « Chambre des enfants » « Lingerie » « Atelier » « Bureau » etc. Dans la maison du Père on entre dans des pièces et chacune de ces pièces a son atmosphère spécifique. Ces atmosphères peuvent par exemple être décrites pas des questions : Que dit-on de l'homme ou de la femme ? Que dit-on de la manière dont on est libre ? Que dit-on de la question des responsabilités à prendre ? Que dit-on du corps et de la sexualité ? Que dit-on de la procréation, de l'avortement, du mariage ? Que dit-on des autres religions ? Que dit-on de l'argent, de l'économie, du rôle de l'État et de l'importance de la politique ? Que dit-on de l'écologie et de l'industrie ? Que dit-on de la raison, des sciences humaines ? Que dit-on du sacré ? Que dit-on de la mort ? Que dit-on de l'amour ? Et que dit-on de Jésus ? Etc. Il n'y a qu'un Dieu, la maison du Père, mais il faut circuler dans les différentes pièces de cette maison.

Je m'interroge parfois sur la pertinence d'une autre image qui elle aussi est souvent utilisée. Que vaut l'image présentant toutes les religions du monde comme autant d'hommes et de femmes qui escaladent une même montagne et ceci tout simplement par un flanc différent ? C'est le même Dieu, toutes les religions se valent, il suffirait de comprendre que l'un escalade la montagne par le flanc sud, l'autre emprunterait des petits sentiers, un troisième la face nord qui demande de l'escalade, et ainsi de suite. Ce sont des nuances, c'est l'héritage de l'histoire, ce sont des notions culturelles, mais qui se valent... L'idée est intéressante, mais s'il n'y a qu'un Dieu, il faut tout de même demander ce que l'on trouve au sommet de la montagne que l'on escalade. Je serai rassuré d'entendre clairement que c'est bien la Grâce de Dieu que l'on trouve au sommet. L'attitude de bonté du Père, la vérité du Fils, le chemin tracé par l'Esprit. Est-ce que toutes les religions, toutes les confessions disent la même chose ? Mon sous-entendu est transparent, l'affirmation de l'existence d'un même et unique Dieu ne doit pas être en tout cas un nivellement par le bas, mais une exigence encore plus grande pour gravir, oui gravir, la montagne évoquée il y a un instant. Et pour nous notre chance, notre conviction, ce n'est pas seulement de dire qu'il y a un Dieu, ni même que la Bible est la Vérité. Nous disons précisément que c'est Jésus qui nous révèle le Père, c'est lui qui nous fait découvrir et visiter toutes les pièces de la maison du Père. Un seul corps, un seul Saint-Esprit, une seule espérance, un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême… tout parle du Christ sans lequel nous nous ne saurions plus parler de Dieu. Dieu ? Voilà encore un mot généreux mais vague. Tout est dit, rien n'est dit. Nous connaissons Dieu comme Père par ce Fils qui nous le décrit. Formidablement simple, formidablement élevé, formidablement précis, formidablement ouvert. Conduit par l'Esprit je circulerai dans toutes les demeures du ciel et de la terre, j'irai vers tous les humains, je vivrai tous les âges de la vie et je découvrirai de quel amour nous sommes tous aimés, dans l'unité de la foi, de l'espérance. C'est le chemin pour nous tous ! Amen c'est vrai nous le croyons et voulons vivre ainsi.

Mot aux adolescents à qui l'on vient d'offrir la Bible

18 catéchumènes pour la rentrée 2008. Prochain culte de famille le 5 octobre, ce jour-là ils apporteront des fruits des légumes pour ce culte de la fête des moissons
18 catéchumènes pour la rentrée 2008. Prochain culte de famille le 5 octobre, ce jour-là ils apporteront des fruits des légumes pour ce culte de la fête des moissons
Découvrir – Approfondir – Se former ... Nous vous avons offert une bible, une belle bible, en français courant, pour que la compréhension du sens soit favorisée. Vous apprendrez à la lire individuellement, nous apprendrons à la lire, nous la lirons ensemble. Qui est Dieu le Père ? – pour reprendre une partie de ma prédication – c'est par la compréhension du contenu de la Bible que vous le saurez. Mais je voudrais aussi dire quelque chose aux adultes qui concerne la Bible et la foi. Dans de nombreux aspects de notre vie, nous avons quitté l'enfance pour devenir des adultes. Les adultes se souviennent des histoires enfantines de la Bible et parfois en restent là. La Bible s'approche en une série de paliers, l'enfant lit comme un enfant, l'adolescent comme un adolescent, un adulte comme un adulte. Cette semaine les physiciens, en lançant l'accélérateur à particules, tentent de mieux comprendre l'univers et l'origine du monde et nous apprenons à cette occasion que ce que nous voyons de notre monde - atomes, protons, noyaux, protons, etc. ne représentent que 4 % de l'univers ! Tout le reste nous ne savons pas de quoi il est constitué ! Ils espèrent des découvertes qui « feront le ménage dans le monde des idées ». Les autres lois restent valides, mais des phénomènes nouveaux vont pouvoir être décrits, compris. Voilà pour l'événement au top de la pensée scientifique. Nous voudrions simplement encourager à lire la Bible avec toutes nos capacités, nos formations, aussi avec l'apport des sciences et des progrès. L'enfant lit comme un enfant, l'adolescent comme un adolescent, je l'ai déjà dit. A nous aussi selon notre âge, selon notre appétit, selon nos formations, de la lire, de la lire avec l'apport des sciences et des progrès, de la lire ensemble pour en faire le tour, pour gravir la montagne et s'approcher de son sommet ! Encore un clin d'oeil à la prédication de ce jour; Combien de temps restons-nous catéchumènes, - et votre pasteur en premier - ? Mais toute la vie ! Apprendre et apprendre encore, s'appuyer sur ses acquis, mais progresser encore et pas juste pour avoir un gros cerveau, mais pour vivre mieux, progresser en profondeur, en vérité, en justesse pour parler de l'homme comme de Dieu. C'est le but. Mes jeunes amis catéchumènes, les 1ères, 2èmes et 3ème années, cela sera votre tâche, vous le ferez avec Sylvie Graessel au collège et avec moi-même au catéchisme. Nous espérons que ce sera aussi votre joie !

Rédigé par Bruno Holcroft le Mercredi 10 Septembre 2008
Lu 1412 fois